4 styles parentaux COMPLÈTEMENT différents

Chaque grand-mère et grand-père raconte des histoires hilarantes sur vous, quand vous êtes et sur votre enfance.

Et pour chaque histoire drôle et touchante qu’ils ont, ils seront également capable de vous parler des difficultés qu’ils ont rencontré.

La parentalité est quelque chose de différent pour chacun.

Chacun à sa façon de voir les choses.

Chacun à sa façon pour bien éduquer son enfant.

Voici quatre styles générales employées par les parents.

Quel style de parents êtes-vous ?

Autoritaire…

Les parents autoritaires ne sont pas là pour rigoler.

Les enfants doivent suivre leur ordre, peu importe les circonstances. Si ces ordres ne sont pas respectées, des sanctions sévères suivront. Ces parents n’accueillent pas de rétroaction de leurs enfants. Les enfants ont ainsi tendance à être calme et malheureux. Ils ont plus peur de leur parents, qu’ils n’y portent d’amour. Les garçons ont du mal à faire face à la colère et les filles ont des difficultés face à l’adversité en raison de la dureté de leur éducation et l’impression que rien ne peut changer.

Indulgent…

Les parents indulgents ont tendance à être décrits comme cléments. Ils permettent à leurs enfants de profiter, et même d’avoir parfois des comportements immatures et puérils. Ces parents attendent de leurs enfants qu’ils apprennent de leurs erreurs et se débrouillent par eux-mêmes dans la plupart des cas. Ces parents ont tendance à être démocratique et permettent facilement une rétroaction de leurs enfants sur certaines questions. Ils aiment entendre les deux côtés d’un argument et trouvent habituellement un compromis. Les parents indulgents évitent la confrontation avec leurs enfants par tous les moyens.

Positif…

Ces parents sont une combinaison des deux styles mentionnés précédemment. Ils sont le juste milieu. Dans l’attente d’un comportement correct de leurs enfants, ils se félicitent de la rétroaction et de la recherche de compromis sur certaines questions. En mesure d’exiger des choses de leurs enfants, ils sont également en mesure de répondre à ce que leur demande, leurs enfants. Ces enfants ont tendance à être plus heureux et plus confiants et assurés de tous les styles parentaux mentionnés. Il est parfois difficile d’être un parent « positif » au quotidien.

Passif…

Les parents passifs sont complètement étranger à leurs enfants. Ces parents ne sont jamais à la maison en raison de leur travail ou autre. Ces enfants sont généralement élevés par les grands-parents, frères et sœurs plus âgés, baby-sitters ou par eux-mêmes. Les parents ne participent pas réellement à l’éducation de leur propres enfants. Ils en oublieraient presque de protéger leurs enfants contre les dangers d’internet…

Sept conseils pour devenir des parents efficaces (Parentales)
Six idées à appliquer pour la discipline de votre enfant